COVID 19

Le mot du Président:

Chers amis, chers collègues, 

La période est à la solidarité et au pluriprofessionnel. Vous êtes de ceux qui font avancer les choses. L' entraide et l'adaptabilité sont importantes. Nous avons la chance d'avoir une ARS, AM, URPS et Conseils de l'ordre, élus et citoyens mobilisés.

A partir de l'expérience du quotidien, il n'est pas interdit de réfléchir aux stratégies à venir. L'exercice pluriprofessionnel coordonné est plus que jamais aujourd'hui un atout majeur pour répondre aux attentes des usagers et développer les solidarités entre les équipes et avec les professionnels de santé les plus isolés.
La Forms est vos côtés et à votre service.

Sur les pages du site, n'hésitez pas à aller voir les remontées terrain mises à disposition par les équipes territoriales!

Merci à toutes et tous

Dr Michel DUTECH

--------------------------------------------------------------

Dernières actualités COVID : 

Télécharger le dossier COVID mars 2022

L'Assurance Maladie pointe l'impact du Covid-19 dans les dépenses de 2020

Depuis le 20 juin dernier, l'Assurance Maladie a mis en libre accès toutes ses données relatives à la prise en charge des pathologies en France, sur la plateforme Data pathologies : 

Cliquez-ici

Les données recensées sont celles de l'année 2020 et sont basées sur 66,3 millions de personnes représentant un montant global de dépenses de 168 milliards d’euros. Des dépenses de plus en plus élevées depuis 2015 : "la dépense totale de la consommation de soins remboursés de l’ensemble des régimes a augmenté de 15,7 milliards d’euros (soit + 10,3 % en cinq ans, +2 % par an en moyenne)."

L'impact du Covid-19 en 2020 sur le système de santé

En raison des confinements, la crise sanitaire a eu un effet de décélération sur les dépenses qui ont progressé moins vite 2020 que les années précédentes (+ 0,7 %). Des résultats qui confirment les constats sur le non-recours et les retards de soins. 

Un recul observé dans les hospitalisations ponctuelles

"- 1,2 million de patients, en baisse de 12 % entre 2019 et 2020, du fait principalement des reports des chirurgies programmées. L’épidémie de Covid-19 a également conduit à des reports ou des retards de dépistages et d’actes techniques comme le traitement de la cataracte, déjà mis au jour dans les études Epi-Phare notamment."

Et dans les maladies cardioneurovasculaires ou les cancers

"Celui-ci résulte de retards de dépistage, de diagnostic, voire d’instauration de traitement, impliquant vraisemblablement des prises en charge plus tardives, et donc potentiellement plus lourdes."

Une forte concentration des dépenses liées aux maladies chroniques

"Les pathologies et traitements chroniques représentent les deux tiers (62 %) des dépenses (soit 104 milliards d’euros) pour un tiers des assurés (36 %), soit 24 millions de personnes. Celles-ci représentent un coût moyen par patient de 4 300 euros en 2020."

Des coûts liés à la santé mentale

"S’agissant de la santé mentale, elle représente à elle seule 23,3 milliards d’euros, soit près de 14 % des dépenses totales si l’on regroupe les « maladies psychiatriques » et l’ensemble des « traitements chroniques par psychotropes ». Le coût moyen est de 2 800 euros par personne."

Il est à noté également  que " le nombre de nouveaux patients (+ 127 330 personnes et + 9 %) qui ont commencé à prendre des psychotropes en 2020 augmente, objectivant ainsi l’impact de la crise sanitaire sur la santé mentale en France."

Source : 

Assurance Maladie

Info COVID-19

Actus, infos, annonces officielles…

Toute l'information pour les équipes