Belles histoires | Inter-CPTS 82 : la coordination à l’échelle d’un département

Date de l'actualité
Image
Les belles histoires
Contenu

Un peu partout en Occitanie, les projets de CPTS se structurent. A l’initiative de ces projets, ce sont très souvent des équipes en MSP, déjà convaincues de l’intérêt de l’exercice pluriprofessionnel coordonné. Quel intérêt ? Quel lien peut-être fait entre les CPTS sur un département ? Éléments de réponse avec Jean-Marc Parienté, Président de la toute nouvelle Inter-CPTS 82.

Pourquoi avoir créer une Inter-CPTS ?

Dr. Parienté : Le point de départ était l’envie d’un espace, d’une structure dans laquelle nous puissions échanger afin de mutualiser nos bonnes pratiques. Nous ne voulions pas créer une supra-CPTS. Ce qui nous anime c’est l’envie de mettre du lien, de coordonner les actions à l’échelle du département et d’éviter la déperdition d’énergie.

Quel est son rôle ? 

Dr. Parienté : L’Inter-CPTS 82 a un rôle d’interface auprès des institutions, de l’ARS, la CPAM, des pôles de santé, de l’hôpital et des cliniques. Nous faisons remonter les demandes et les besoins des CPTS et nous diffusons l’information et les retours auprès de nos membres. En mai dernier, nous avons officiellement déposé les statuts de notre association Inter-CPTS 82. Chaque CPTS a validé le projet d’inter-CPTS, deux membres de chaque CPTS font partie de l’Inter-CPTS 82.  

Déjà des premières actions communes ?

Dr. Parienté : Nous avons été retenus sur l’appel à projet Ecout’Emoi. Cette expérimentation, poursuivie au titre de l’article 51, porte sur le suivi psychologique des enfants, adolescents et jeunes adultes, de 6 à 21 ans. Nous avons proposé une prise en charge pluriprofessionnelle incluant les infirmières et psychologues scolaires, enseignants référents, médecins généralistes... Nous avons également proposé à l’ARS de porter le DAC (dispositif d’appui à la coordination). Nous attendons leur réponse tout prochainement.

En savoir plus

Inter-CPTS 82 

Créée en mai 2021, cette jeune association fédère les 7 CPTS du Tarn-et-Garonne déjà constituées ou en passe de l’être. Elle couvre 80% du département et 85% de sa population et des professionnels de santé. Son président est le Docteur Parienté, médecin généraliste à la MSP La Bouyère, à l’initiative de la CPTS Tarn et Tescou.

Portrait Dr Parienté
Portrait du Dr Parienté 

 


 

Autres actualités

  • Forms

Le numérique en santé de quoi parle-t-on réellement ?

Le numérique en santé de quoi parle-t-on réellement ?

  • Paroles de pluripro

C'est quoi pour vous le pluripro ? - Episode 2

Quand nos adhérents répondent à cette question, cela donne Paroles de pluripro, une mini-série de

  • Forms

Protocoles de coopération et protocoles locaux : les outils pour s’en saisir

Le protocole de coopération, entre professionnels de santé, permet la mise en place entre des méd

Info COVID-19

Actus, infos, annonces officielles…

Toute l'information pour les équipes