Montpellier
Maison de santé Toulouse Occitanie
Maison de santé Languedoc
Maison de santé Occitanie

ANSM – AstraZeneca : Lien reconnu de cas très rares de risque thrombotique

Date de l'actualité
29 mar 2021
Image
Vaccin
Contenu

Pour donner suite à une enquête de pharmacovigilance qui surveille la sécurité des vaccins en France, le comité de l’ANSM avec le réseau français des CRPV a rendu ses conclusions sur la période du 12 mars au 18 mars 2021. 


Depuis le début de la vaccination et jusqu’au 18 mars dernier, on compte 1 430 000 injections avec le vaccin AstraZeneca et 5 693 cas d’effets indésirables ont été reportés aux CRPV rapporteurs. Les évènements thromboemboliques ont été particulièrement étudiés. 

Sur ces 5 693 cas, 29 cas de troubles thromboemboliques  ont été identifiés. Ces troubles sont survenus dans la plupart des cas 15 jours après la vaccination. Sur ces 29 cas, 9 cas de thromboses des grosses veines atypiques ont été diagnostiqués avec 2 décès. L’ANSM indique : « Ces cas sont survenus dans un délai médian de 8,5 jours après la vaccination chez des personnes sans antécédents particuliers identifiés à ce jour (7 patients de moins de 55 ans, 2 patients de plus de 55 ans). »

L’ANSM déclare que ces cas très rares et atypiques sont reconnus comme étant des effets indésirables de la vaccination AstraZeneca. 

Pour rappel, l’Agence Européenne du Médicament confirme la balance bénéfice/risque de la vaccination avec AstraZeneca. (Consultez notre article à ce sujet ici)


-    Retrouvez l’actualité sur la site de l’ANSM : cliquez-ici.