02/02/2021 AstraZeneca : le troisième vaccin validé par la HAS

Date de l'actualité
Image
Contenu

Le 2 février 2021, la Haute Autorité de Santé (HAS) a approuvé un troisième vaccin contre la COVID-19 en France. Il s'agit du vaccin d'AstraZeneca et d'Oxford qui est destiné aux personnes de 18 ans ou plus. 

Quatre essais cliniques

Pour s'assurer de la qualité du vaccin, quatre essais cliniques ont été menés, sur environ 24 000 personnes au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud. Pour le moment, le vaccin n'a été testé qu'à grande échelle sur des personnes âgées de 18 à 55 ans. Les résultats sur les personnes âgées de plus de 55 ans ne sont pas encore assez nombreux pour donner un chiffre sur son efficacité concernant cette tranche d'âge. L'Agence Européenne du Médicament (AEM) estime qu'il devrait être tout aussi efficace sur les personnes de plus de 55 ans. Le vaccin continuera a être testé et contrôlé. 

En attente davantage de résultats sur des personnes plus âgées, ce vaccin servira dans un premier temps à vacciner l'ensemble des professionnels de santé et les personnes âgées de 55 à 65 ans avec comorbidités.

Un parcours vaccinal simplifié et des nouveaux acteurs de la vaccination          

Contrairement aux autres vaccins, AstraZeneca est plus facile à conserver ce qui pourra permettre d'augmenter les capacités journalières de vaccination. En effet, il pourra être stocké à une température comprise entre 2°C et 8°C. La HAS recommande d'administrer la deuxième injection de ce vaccin entre neuf et douze semaines après la première injection. 

La HAS préconise la mobilisation de nouveaux acteurs de la vaccination : les sages-femmes et les pharmaciens d'officines possédant déjà une formation à la vaccination. Jean Castex l'a également précisé, d'ici fin février la campagne vaccinale pourra être "confiée aux professionnels de santé de ville, médecins généralistes, pharmaciens et infirmiers".

Un taux d'efficacité autour de 62%

Le vaccin sera plus facilement stocké, mais son efficacité estimée autour de 62% est plus faible que celle des vaccins déjà disponibles (95% pour Pfizer et 94,5% pour Moderna). A titre d'information, le seuil minimal imposé par l'OMS est de 50%.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter: 

- Les recommandations de la HAS;

- La fiche technique (préparation et modalités d'injection);

- Le résumé des caractéristiques du vaccin.

Autres actualités

  • COVID

COVID-19 | Que sait-on du nouveau variant Omicron ?

Détecté le 23 novembre, un nouveau variant inquiétant appelé  "Omicron" est appa

  • Nationale

PLFSS 2022 | Adopté par l'Assemblée Nationale

Rejetée dans un premier temps par le Sénat pour cause de nombreux désaccords, la nouvelle

  • Nationale

Aborder la sexualité et la santé sexuelle avec les personnes migrantes

La Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS) a créé un document pour aider les professionn

Info COVID-19

Actus, infos, annonces officielles…

Toute l'information pour les équipes