Les Belles Histoires | U comme Universitaire

Date de l'actualité
Image
MSPU La Source
Contenu

Trois équipes adhérentes de la Forms accrochent une lettre U à leur acronyme MSP. Portraits de ces maisons de santé pluriprofessionnelles universitaires.  

Faciliter l’innovation en soins primaires 

Le label MSPU s’inscrit comme le prolongement des DUMG - Département Universitaire de Médecine Générale et des orientations prises depuis 2004 avec le DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées de MG) pour inscrire l’enseignement universitaire de la médecine générale comme enseignement de spécialité et de recherche à part entière. Destiné à faciliter l’innovation en soins primaires, le label MSPU est décerné par l’Université de Toulouse ou Montpellier-Nîmes. Pour obtenir cette labellisation, l’équipe de la MSP dépose un dossier. Des prérequis sont demandés, dont les principaux sont :
- un ou plusieurs médecins généralistes engagés dans l’enseignement universitaire dont un chef de clinique ou ancien chef de clinique de médecine générale
- l’accueil de stagiaires et d’internes 
- une activité de recherche en soins primaires  

« Au sein du DUMG, il y a la volonté que la médecine générale universitaire soit hors les murs. Le label MSPU est un outil au service de cette ambition. C’est l’opportunité de faire de la recherche en pluripro, sur l’exercice coordonné et d’avoir un impact sur la prise en charge » souligne Béatrice Lognos de la MSPU Pauline Lautaud.

Imbriquer recherche, enseignement et offre de soins

Pourquoi demander cette labellisation ? A la MSPU La Source, Mélanie Badin y voit « une façon d’officialiser une approche qui permet de la porosité entre le soin, la pédagogie, l’enseignement et la recherche » et Michel Amouyal de préciser : « la volonté de structurer des soins primaires ambulatoires universitaires est récente. Le label est une reconnaissance de notre façon de travailler à la fois en ambulatoire (libéral) et dans l’enseignement supérieur ». Pour Mark Oude Engberink de la MSPU Avicenne, « c’est un moyen de faire de la recherche en soins primaires, incluant tous les acteurs : patients, acteurs de terrain et acteurs universitaires. En France, le financement de la recherche est en très grande partie donné aux CHU. Les MSPU peuvent devenir des structures compétentes pour développer la recherche dans les territoires au service des patients ». 

Répondre à des appels à projets

Les trois MSPU soulignent l’opportunité offerte par le label de répondre à certains appels à projet estampillés Formation&Recherche. La MSPU Avicenne a ainsi participé à plusieurs projets :  Cliquez-ici


•    Expérimentation Méthode Patient Traceur pour les patients atteints de cancer
•    Parcours de Soins – Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO)
•    Prise en charge pluriprofessionnelle en MSP des Troubles du Spectre Autistique
•    Expérimentation télédermatologie
•    Soins Primaires Environnement et Santé (SPES)

Engager des collaborations 

L’avenir ? Les MSPU l’envisagent en mode collaboratif : répondre aux appels à projet à plusieurs équipes MSP/MSPU, développer un langage commun adapté aux pratiques du quotidien, inciter d’autres MSP à demander la labellisation… Au moment où l’évolution du système de santé et des soins primaires est en plein questionnement, la dimension universitaire gagne du terrain.

Pour aller plus loin : voir le décret officiel relatif au MSPU. 

Cliquez-ici


En savoir plus sur les équipes des MSPU 

MSPU Avicennehttp://mspu66-avicenne.fr/

MSPU Avicenne

Ouverte en 2015, la MSPU Avicenne est installée à Cabestany dans les Pyrénées Orientales. Elle regroupe 30 professionnels de santé dont quatre membres universitaires impliqués dans la recherche et l’enseignement universitaire au DUMG de l’Université de Montpellier-Nîmes : Dr Agnès Oude Engberink - Maître de Conférences des Universités de Médecine Générale, Dr François Carbonnel - Maître de Conférences des Universités de Médecine Générale, Dr Hermine Saguy - Chef de clinique associé en Médecine Générale) et le Professeur Gérard Bourrel - Professeur émérite en Médecine Générale.

MSPU La Sourcehttps://mspulasource.fr/
Labellisée MSPU en janvier 2021, elle est basée à Vergèze dans le Gard et regroupe trente professionnels de santé dont deux médecins enseignants au DUMG de l’Université de Montpellier-Nîmes.

MSPU Pauline Lautaud
Multi-sites, cette MSP compte quatre pôles répartis sur la couronne Nord de Montpellier. Pour en savoir plus et découvrir notamment qui était Pauline Lautaud rendez-vous sur https://mspu-pauline-lautaud.fr/

 


Légende photo MSPU La source
de gauche à droite : Hélène Limbourg MK, Virginie Barreda orthophoniste, Jean Bascou Podologue, Kathleen Van Den Hende Pédiatre, Mélanie Badin MG, Pierre-Emmanuel Giroud MG, Elodie Siarkiewiez psychométricienne et Michel Amouyal MG.


 


 

Autres actualités

  • Forms

Les belles histoires | Microstructures addictions : retour sur deux expérimentations terrain

Et si on abordait les problèmes d’addiction au plus près des patients

  • Nationale

Les démarches pour salarier un professionnel de santé en MSP

Vous êtes nombreux à vous questionner sur la mise en place du salariat dans les MSP. Pour vous ai

  • Nationale

Découvrez le nouveau zonage médecins en Occitanie !

L'ARS a publié le 4 mai dernier, le nouveau zonage médecins en Occitanie, actualisé de concert av

Info COVID-19

Actus, infos, annonces officielles…

Toute l'information pour les équipes